Jacques Lamouroux, 24 ans au service des Vignerons de Sérignan

Après 24 années de Présidence à la Cave Coopérative de Sérignan, Jacques Lamouroux vient de
quitter ses fonctions lors de l’Assemblée Générale du lundi 30 mars 2015. Une soirée riche en
émotions qui a permis à ce fervent défenseur de la viticulture et des vignerons de Sérignan de
revenir sur les grands moments qu’il a vécu au sein de cette structure aujourd’hui prospère et
reconnue.
“Il faut bien qu’il y ait un renouvellement. J’ai pris cette décision en toute
connaissance de cause. En 24 ans, beaucoup de choses se sont passées” a déclaré
Jacques Lamouroux en préambule à son discours.

Rentré à la Cave de Sérignan en 1983 en tant que coopérateur, Jacques Lamouroux accède au
poste d’administrateur la même année. Il vit lors de ses premiers conseils d’administration la
nomination d’Alain Tastavy, le directeur actuel. C’est dire s’ils ont partagé ensemble une longue
histoire. Elu Vice-président en 1988, nommé Président en 1991, il prend la suite d’André Sigé. Un
long travail de transformation de la structure et des mentalités débute alors.
A cette époque, la viticulture traverse de graves difficultés. On sort d’une crise viticole avec pour
conséquence des arrachages massifs. La cave se retrouve en tête de liste des sites condamnés à
disparaître.

Il existe, à l’époque, peu de cépages améliorateurs sur la Cave de Sérignan et l’avenir est à la
restructuration du vignoble. Jacques Lamouroux et l’équipe dirigeante décident alors de
rejoindre le groupement de producteurs voisin.

Dans la continuité il poursuit ardemment les travaux d’assainissement et de remembrement du
Plateau de Vendres. Ce terroir à fort potentiel qualitatif, alors en déshérence, méritait d’être
sauvé. Après beaucoup de persévérance le Plateau de Vendres obtient le classement en
Appellation d’Origine Contrôlée.

Autant d’étapes à mener au sein de la structure, elle aussi en pleine mutation. La décision est
prise de créer un projet d’entreprise au sein de la Cave de Sérignan pour motiver les vignerons
et les fédérer derrière un projet commun. Un projet d’entreprise dont les fondamentaux sont la
démarche qualité avec la mise en place de proccesus structurants.

Ce projet fait l’unanimité et permet de préparer l’avenir. Des investissements sont programmés
et des formations pour les administrateurs et les sociétaires sont mises en place (Conduite du
vignoble, communication, marketing, comptabilité analytique, dégustation…).
Au niveau du caveau de vente une dynamique nouvelle est apportée avec la naissance du logo et
de la marque commerciale “Vermeil du Crès”.

Un travail compliqué, harassant, mais animé d’une volonté de dialogue pour obtenir l’adhésion
du plus grand nombre. Un travail qui a porté ses fruits. L’exemple du redressement et du projet
d’entreprise de la Cave Coopérative de Sérignan est encore aujourd’hui souvent cité en exemple
dans des publications de références.

La fierté de Jacques Lamouroux est d’avoir tenu le cap vers la réussite contre vents et marées.
Les finances sont saines. Il règne une cohésion forte parmi les adhérents, les jeunes s’installent
et le caveau de vente se développe grâce à des vins et un accueil de qualité.

“La coopérative, c’est le meilleur système économique ! Et j’insiste là-dessus. On
travaille tous ensemble pour le même but. Tout le monde est impliqué sur le
même pied d’égalité. On est tous propriétaire de la structure et surtout plus on
en fait et plus on reçoit. Cela, il faut le préserver. Battez-vous pour cette
structure !” a conclu Jacques Lamouroux avant de souhaiter bonne continuation au Conseil
d’administration, au directeur Alain Tastavy, aux sociétaires et à l’ensemble du personnel de la
Cave Coopérative des Vignerons de Sérignan.

L’éléction du futur président aura lieu lors du prochain conseil d’administration.